On ne vous demande pas d’y croire : mémo des émissions 2019 et 2020

Crédit photo : Philippe Ferrer, « On ne vous demande pas d’y croire ».

« J’ai reçu bons nombres d’invités dans tous les domaines, surtout axés sur l’invisible, la spiritualite, le mystérieux, la connaissance de soi, les soins énergétiques, les expériences extraordinaires… Vous l’avez compris, je suis passionné par tous ces domaines, mais je suis passionné aussi par l’humain, les échanges et tout ce qui peut nous enrichir. Evidemment, je ne compte pas les heures d’organisation, de réalisation et de montage… mais c’est un plaisir immense que de partager ces moments d’échanges et d’enrichissements spirituels. Toutes les vidéos de « On ne vous demande pas d’y croire » sont mises à disposition gratuitement, mais n’hésitez pas à soutenir ce projet via le lien Paypal. D’avance, Merci !« . (Philippe Ferrer)

Voici deux tableaux qui peuvent avoir leur intérêt pour retrouver facilement les contacts de tous ceux qui sont passés en 2019 et 2020 sur la chaîne YouTube de Philippe Ferrer : « On ne vous demande pas d’y croire« . Les hyperliens conduisent directement aux vidéos et s’il existe une adresse mail publique, elle est inscrite dessous.

Les invités pour l’année 2019

Jean-Toussaint Casanova
reiki_or@yahoo.fr
Médium et
Bodhypnosis®
31 janvier 2019
Vanina Schirinsky
Partie 2
Expérienceuse EMI18 février 2019
Laurent LabbéMédecine chinoise21 février 2019
Cécile Debanne
ceciledebanne2a@gmail.com
Chamane24 février 2019
Stéphane Flamencourt
kermitmuppet22@gmail.com
Soins énergétiques
Corps-miroir
12 mars 2019
Brice Guyon
brice.guyon@gmail.com
Hypnose16 mars 2019
Corinne Lebrat
www.corinenergie.com
Bio-énergéticienne24 mars 2019
Annick Guillermin

Énergéticienne
Santé humaniste
26 mars 2019
Martine Jean Perrin
https://m.mbg2a.com/
Lithothérapeute4 avril 2019
Tatiana Santini
startiana@outlook.fr
Musicienne
Soins énergétiques
« Access Bars »
7 avril 2019
Laetitia Romanetti
lilysun007@gmail.com
Conteuse13 avril 2019
Jean Labbé
Sur Vimeo
Bodhypnosis®22 avril 2019
Françoise Ruet
association HypnO’smosia
hypnososia@gmail.com
Hypnose Ericksonnienne
Infirmière
27 avril 2019
Lydie Christina Taddei
association « À fiori Di Vita »
Transcommunication Instrumentale (T.C.I).30 avril 2019
Régina Garcia
regina.garcia2a@gmail.com
Voyante cartomancienne2 mai 2019
Tristan Casabianca
Historien, auteur
twitter
Le linceul de Turin6 mai 2019
Isabelle Foïs
isabelle.fois@sfr.fr
Médium8 mai 2019
Csilla & RoccoEmpreintes énergétiques
des évènements passés
Access Consciousness
24 mai 2019
Lorine
Isabelle.perioux2a@gmail.com
Médium27 mai 2019
Hélène Matys
helene-matys@hotmail.fr
Luminothérapeute3 juin 2019
Pénélope Jappelle
therapiemanuelle@mail.fr
Ostéopathie + médecine chinoise : méthode « Poyet »2 juillet 2019
Dr Dhanwantari, Dr Nidhi
& A. Dobrzynski
Médecine Ayurvédique20 juillet 2019
Jean-Jacques Burtin
https://www.hypnose2a.fr/
Hypnose PNL-EMDR-RITMO.5 Août 2019
Anne Doberzynski
Son association
Ayurveda
Vastu Shastra
10 Sept 2019
Touria Menouar
menouartouria@gmail.com
sa chaîne youtube
Hypnothérapeute
Coach bien-être
15 Sept 2019
Thierry Corbalan
Site web
Dépassement de soi19 Sept 2019
Nathalie Chiaroni
Son site
Naturopathe22 Sept 2019
Marina & Jeremy Sanchez
Compte FB
Guidance & Chamanisme2 Oct 2019
Sophie Vitali
Site web
Médium, voyante6 Oct 2019
Mylène
Compte FB
Naturopathe, réflexologue14 Oct 2019
Dominique Vallée
Son site web
Médium20 Oct 2019
Céline
Compte FB
Praticienne Shiatsu et Reiki26 Oct 2019
Christine Sorabella
Compte FB
Thérapie Dien Chan (Vietnam)1 Nov 2019
Mathieu Tramoni
scientifique
Compte FB
Naturopathie, Iridologie11 Nov 2019
Cathy BaileAstro-coaching1 Déc 2019
Cécile & Bernard
hyacinthaetpaulu@gmail.com
Réincarnation
Thérapeute & Médium
15 Déc 2019
Indry Lapierre
indry875@gmail.com
Médium – vies antérieures21 Déc
2019

Les invités pour l’année 2020

Carine
carineangelotherapie@gmail.com
Blog, Compte FB, Chaîne YouTube
Angélothérapie14 janvier 2020
Nathalie
juste.en.equilibre@gmail.com
Compte FB
Shiatsu et Do In19 janvier 2020
Nathalie Nurdin Cruz
vert.emeraude26@gmail.com
Compte FB
Médium
Soins énergétiques
26 janvier 2020
Francois Leleu
leslunesdejupiter@outlook.fr
Site web
Astrologie Védique
Jyotish
2 février 2020
Sophie Anquetil
usoffiu@gmail.com
Site web
Tantra
Skydancing tantra
Aqua tantra
14 février 2020
Jessica Dupont
jessica@maradentrocacao.com
Site web
Cérémonies Cacao17 février 2020
Lorenzo
giacominivoi211@icloud.com
Compte FB
Médium à 20 ans21 février 2020
Marie Lucie Simeon de Biochberg
synergie2b@gmail.com
Suites numériques
de Grigori Grabovoi
18 mars 2020
Perrine
energetique.tregueux@gmail.com
Site web, chaîne YouTube
Medium, Magnetiseuse Lithothérapeute20 mars 2020
Jacques Fournier
musicien, sonothérapeute
Compte FB
Fréquences sacrées,
ondes cérébrales
23 mars 2020
Léa Lezé
contact@nouvellesvibrations.com
Compte FB, Chaîne YouTube
Médium, Sorties Hors du Corps, soins énergétiques, passeuse d’âme24 mars 2020
Valérie Seguin
Compte FB
Auteure Réalisatrice sur les EMI26 mars 2020
Yasmine Bassalah
Site web, compte FB, YouTube
Coach développement personnel 28 mars2020
Catherine Saurat-Pavard
catherine@yolajoy.com
Site web
Yoga kundalini, yoga Nidra30 mars 2020
Gabriel Lesquoy
ancien infirmier D.E., conférencier
pranainspire@orange.fr
Site web, compte FB, YouTube
« Se nourrir de lumière »
Nourriture Pranique
Prana Inspir
01 avril 2020
Mylène Hémera
Médium, magnétiseuse
mylenehemera@gmail.com
Site web, Compte FB
Communication Animale3 avril 2020
Touria Menouar
menouartouria@gmail.com
Compte FB, YouTube
Hypnothérapeute
Coach Bien-être
5 avril 2020
Pascale Lafargue
Site web
Parapsychologue, auteure
vies antérieures
7 avril 2020
David Neveu
dav.voyant@gmail.com
Compte FB
Médiumnité, voyance9 avril 2020
Sophie Cecile Padovani
sophiemariannep2020@gmail.com
Site web
BioEnergie et ESP
(Perceptions Extra Sensorielles)
11 avril 2020
Gaëlle
gaelle.toro@hotmail.fr
Compte FB
Médiumnité, voyance, cartomancie13 avril 2020
Dominique Vallée
dominiquevallee@neuf.fr
Site web
Médiumnité – thème « le Passage »15 avril 2020
Claude DujardinRévélation spirituelle17 avril 2020
Cédric Javaux
Docteur en biologie moléculaire et pharmaceutique
Biologie Moléculaire
Musique thérapeutique
19 avril 2020
Aline Peugeot
Auteure, conférencière
Site web, compte FB
Résilience – Éveil spirituel21 avril 2020
Olivier Madelrieux
coach, hypnothérapeute
Site web, compte FB, YouTube
La loi d’attraction22 avril 2020
Laetitia L
laetitial.medium@gmail.com
Site web, compte FB
Passeuse d’âmes23 avril 2020
Nadine (émissions une et deux)
Nadine.vequaud@orange.fr
Poltergeist, voyage astral, 3D/5D25/27 avril 2020
Christine Oeung
coachdevieco@gmail.com
Compte FB
Guidance spirituelle intuitive29 avril 2020
Tatiana
Site web
Enfant indigo1 mai 2020
Sarah
Site web, compte FB
Perceptions Extra Sensorielles3 mai 2020
Dalila Djama
daliladjama@hotmail.com
Compte FB
Thérapie d’origine brésilienne par « bain de cristaux » (Nouvelle Calédonie)5 mai 2020
Patrizia Leonarduzzi
i.colonnello@gmail.com
Hypnose régressive : vies antérieures
(Italie)
7 mai 2020
Sweety & Thierry
Compte FB, YouTube
Transcommunication Instrumentale (TCI)9 mai 2020
Florence Tassoni
Auteure (Bali)
« D’une âme à une autre »
(Exergue, 2020)
11 mai 2020
Lulumineuse (Lucile Houssin)
Site web, compte FB
L’au-delà4 juin 2020
Virginie Lafon
Site web, compte FB, YouTube
Hypnose : Contact avec les dragons5 juin 2020
Reynald Roussel
reynald.roussel@gmail.com 
Blog
La vie d’un médium11 juin 2020
Cythara Martine Gercault
mgercault@gmail.com
Site web
Une psy parle aux esprits18 juin 202
Chantal Nguyen
contactchantalnguyen@gmail.com
Site web, compte FB, YouTube
Les Perceptions Extra-Sensorielles (P.E.S.)25 juin 2020
Paul Chiarelli
Site web
Les Flammes Jumelles26 juin 2020
Chantal Berenguer
Compte FB
Médiumnité, voyance27 juin 2020
Sandy Tatoo
Site web, compte FB
L’artiste connectée2 juillet 2020
Jenna Blossoms
Auteure, développement spirituel
Site web, compte FB, YouTube.
Changez de vibration,
Changez de vie
3 juillet 2020
Séverine Barbier
hello@severinebarbier.com
Site web, compte FB, YouTube.
Hypnose transpersonnelle9 juillet
18h30
Anne-Hélène GramignanoMédiumnité17 juillet 11h
Laila Del MonteCommunication animale24 juillet 19h30
Jean LibreroUfologie30 juillet 18h30
AlexandraNumérologie (Des plumes et des nombres)31 juillet 18h30

Une méthode de divination tibétaine : le Mo

Le MO de Manjushri est une pratique divinatoire encore assez peu connue du grand public. J’ai découvert son existence en ayant appris comment le Dalaï-lama actuel avait pu s’enfuir in extremis lors de l’invasion du Tibet en mars 1959. Il avait consulté un jeune moine qui, en état de transe, avait signalé le terrible danger qu’encouraient les moines tibétains s’ils restaient sur place dans leurs monastères. Cet oracle en transe avait également cartographié une issue pour fuir en « relative sécurité ». Mais le Dalaï-lama a voulu obtenir ensuite une confirmation à l’aide d’une ancienne méthode divinatoire, spécifiquement tibétaine : le Mo. Cette méthode a donc derrière elle une tradition (pratiquée aussi bien par des chaman(e)s, que par certains moines). Et le Mo a confirmé le message précédent obtenu par la transe chamanique du moine. C’est ainsi que ce procédé divinatoire a attiré mon attention.

Il a un grand avantage sur d’autres supports divinatoires car les réponses sont claires : oui/non, bon/mauvais, réussite/échec, etc. Si l’on compare avec le Yi King, les textes de sagesse – très profonds, à n’en pas douter – sont néanmoins, le plus souvent, sybillins (la Sybille ou les Sybilles, en Grèce antique, étaient réputées pour ne pas toujours être très claires, très explicites, ou bien pouvant donner des réponses, parfois interprétées en sens contraire). Le manuel de ce procédé divinatoire est donc simple et d’une grande clarté : un oui est un oui, franc. Un non est un non, franc. Simple et accessible à tous. Mais ce manuel est assez sommaire car en fait, dans la tradition tibétaine, ce sont des chaman(e)s avisé(e)s qui s’en servaient (et s’en servent toujours) comme d’un simple support pour leur voyance en état de transe. Ainsi, les dés, par exemple, ne sont pas obligatoires aux tirages dans cette tradition. D’ailleurs, j’en profite pour dire que les dés ne sont pas systématiquement vendus avec le livre (publié aux éditions belges IFS), ni d’ailleurs le coffret pour ranger les dés. Tout ceci s’achète séparément. Le petit coffret est en bois de sheesham (fabriqué en Inde, artisanalement – sachant que l’artisan indien distribué par hashcart.in propose plusieurs modèles et des variantes décoratives), quant aux dés, ils sont en bois de hêtre).

Cette pratique divinatoire peut aussi s’adapter à nos dés habituels comportant des chiffres (moyennant correspondance avec les écritures tibétaines, ce que permet le livre), même si ça enlève un peu à l’esprit traditionnel.

En effet, cette pratique s’ancre dans une tradition : il faut chanter un mantra (avec les syllabes qui sont sur la face des dés), invoquer le grand Bodhisattva de la sagesse, Manjushri, méditer, etc. Il y a donc un rituel à faire, ce qui est normal étant donné le but recherché.

Certains ont pensé que l’oracle humain consulté initialement par le Dalaï-lama était Thubten Ngodop, son oracle personnel. Mais après enquête journalistique et confidences, il est apparu que ce n’était pas lui. Toutefois, le livre qui retrace son autobiographie est très intéressant : Nechung, l’oracle du Dalaï-lama, Presses de la Renaissance, 2009.

Ce support divinatoire a un autre intérêt si l’on s’intéresse à la tradition du Tantra de Kalachakra :

« D’un point de vue extérieur, Kalachakra concerne tout ce qui permet de comprendre les relations entre l’infiniment grand de l’univers et l’existence : la cosmologie, l’écoulement du temps, l’astrologie, etc. Plus profondément, Kalachakra est aussi une description de la structure subtile du corps, avec ses canaux, ses souffles énergétiques, les « gouttes » qui sont les principes de l’énergie qui circule dans le corps. Enfin, d’une manière encore plus profonde, intime, cet enseignement donne des clés pour les différentes phases de la méditation, liant corps et esprit, de manière à opérer comme une transmutation du plomb qu’est l’extérieur ordinaire, en l’or qu’est l’existence éveillée » (Thbuten Ngodup, F. Bottereau-Gardey, L. Deshayes, Nechung, l’oracle du Dalaï-lama, Presses de la Renaissance, Paris, 2009, pp. 157-158).

« Reposant essentiellement sur le ‘Tantra de Kalachakra’ et les explications complémentaires de ‘L’Océan des Enseignements’ et d’autres textes, ce manuel de prédictions du mantra OM AH RA PA TSA NA DHI a été écrit par ce grand saint et grand érudit de la tradition Nyingmapa qu’était Jamgon Mipham (Jamgon Namgyal Gyatso : 1846-1912)« .

(Jamgon Mipham, Le MO de Manjushri : Méthode tibétain de divination, trad. de l’anglais S. Burner, IFS, Bruxelles, 2014, p. 14).

Voici le chant et la prononciation de ce mantra (danke schön DharmaGermany) :

Ce manuel de 149 pages est de format très « pocket » (Longueur : 147 mm, largeur : 105 mm, épaisseur : 9 mm), il tient dans la main, très transportable, comme les dés et le petit coffret. Il se prête à des divinations en pleine nature, de ce fait. Au niveau du contenu du livret, c’est assez bref, comme les petits manuels inclus dans les jeux de tarot, par exemple. L’idée était sûrement de donner le minimum, de façon épurée, tel le zen qui apprécie d’aller à l’essentiel. Mais ce n’est pas rudimentaire pour autant. La preuve en est que pour répondre aux diverses questions possibles, 11 catégories thématiques ont été prédéfinies avec leur réponse spécifique :

  1. La famille, les biens et la vitalité
  2. Les projets et les objectifs
  3. Les amis et la richesse
  4. Les ennemis
  5. Les invités
  6. La maladie
  7. Les esprits maléfiques
  8. La pratique spirituelle : obstacles et perspectives
  9. Objet perdu : s’il peut être retrouvé
  10. La rencontre ou la tâche
  11. Tout autre sujet

Et pour traiter ces 11 thématiques (bien que la onzième soit une thématique ouverte), c’est une combinaison de 6 x 6 signes sculptés à la surface des dés, soit 36 syllabes obtenues par combinaison. Mais que signifient ces syllabes ?

« On dit que les cinq syllabes du milieu AH RA PA TSA NA représentent les cinq familles de Bouddhas, alors que la syllabe finale DHI représente la sagesse de tous les Bouddhas » (p. 16).

À la différence de nombreux supports divinatoires, celui-ci autorise un double tirage immédiat pour obtenir :

  1. Une « réponse ferme » (si c’est le même tirage qui sort)
  2. Une « réponse peu assurée » (si les syllabes sont inversées)
  3. Une réponse confirmée « bonne » (si ce sont des syllabes différentes qui sortent)

Ou bien, pour faire un tirage présent/futur. Ou encore, pour faire le point sur un individu/un autre individu dans leur relation. Bref, le livre expose plusieurs méthodes de tirage. Ainsi, en dépit de la concision, du format réduit du livre et des deux dés à six faces, cette méthode divinatoire est plus souple et riche que ce que l’on pourrait imaginer de prime abord.

MANJUSHRI, l’un des plus importants bodhisattva du Mahâyâna

Ce support divinatoire s’intitule « le MO de Manjushri« . Qui est Manjushri (nom sanskrit qui signifie « Douce gloire », et « Manjughosa » : « Voix mélodieuse ») ? Comme le Bouddha Siddharta Gautama (dont il était l’un de ses proches disciples), il n’a rien écrit. Nous n’avons que des transmissions orales ou « inspirées » comme, par exemple, l’Avatamsaka Sutra (ou Soutra de l’ornementation fleurie).

« Au sein du Mahâyâna, il devient un interlocuteur privilégié du Bouddha dans certaines Prajnaparamitasutra (comme celle en 700 sloka), le Sutra du Lotus, le Vimalakartinirdesa Sutra où il est le seul à surpasser Vimalakirti en sagesse, le Manjusripariprccha, « les Questions de Manjusri » et le Manjusri-nirdesasutra » (Philippe Cornu, Dictionnaire Encyclopédique du Bouddhisme, Seuil, 2001, p. 366).

En effet, dans le livre que nous avons quelque peu présenté ici, Malleable Mâra de Michael D. Nichols, le Bouddha s’adresse directement à Manjushri :

« Mañjuśrī, you ask me why I am without servants but all Mâras and opponents are my servants. Why ? The Mâras advocate this life and death and the bodhisattva does not avoid life. The heterodox opponents advocate convictions, and the bodhisattva is not troubled by convictions. Therefore, all Mâyas and opponents are my servants » (Michael D. Nichols, Malleable Mâra : Transformations of a buddhist symbol of evil, Suny Press, 2019, pp. 1-2).

Néanmoins, nombreux sont les érudits bouddhistes à avoir été inspirés par Manjushri. Il représente donc le discernement intellectuel, comme s’il était le garant des paroles du Bouddha pour en saisir la profonde portée. Ainsi, toutes les fonctions cognitives, ainsi que la faculté de la mémoire sont-elles représentées, distillées, stimulées par Manjushri qui assure les bons auspices des tirages du Mo.

« Sous ses multiples aspects paisibles, Manjusri est pratiqué pour développer la compréhension livresque, mais aussi et surtout la sagesse non duelle de la vacuité. En Chine, comme au Japon et au Tibet, il est invoqué pour développer les facultés intellectuelles, la mémoire, l’érudition et l’éloquence » (Philippe Cornu, Dictionnaire Encyclopédique du Bouddhisme, op. cit., p. 367).

Manjushri, pour qu’il soit reconnaissable, est représenté avec des symboles : une épée flamboyante levée de la main droite (qui remplit la même fonction que le diamant dans le Sutra du Diamant) capable de trancher les liens de l’attachement et de pourfendre les ténèbres de l’ignorance, et dans la main gauche une tige de lotus bleu (« utpala » en sanskrit) supportant un livre de la Prajnaparamita, qui symbolise l’étude, la connaissance. Il faut aussi tenir compte de sa posture dite, en sanskrit, « vajraparyanka » : la « posture de diamant », les chakras de la plante des pieds tournés vers le ciel. Néanmoins, il peut exister des variantes : assis sur un lion, ou bien sur un trône léonin, symbolisant alors « le Roi des controverses » ou « Lion de la parole ». Il peut aussi être représenté avec son épouse mystique Sarasvati bleue ou blanche.

Nous n’aurons pas toutes ces explications dans le livret du Mo, mais il est tout de même utile d’en savoir un minimum au préalable :

« Dans le cas précis de cet ouvrage, c’est auprès du Grand Bodhisattva de la Sagesse, Manjushri, que l’on va chercher bénédictions et conseils afin d’obtenir la solution à un problème ou la réponse à une question » (Jamgon Mipham, Le MO de Manjushri, op. cit., p. 13).

À la fin du livret, se trouve un glossaire bien fourni avec 195 définitions ! En fait, il est tout à fait représentatif de la culture bouddhiste et hindoue car un mandala traditionnel ne cède jamais à la facilité, même si ensuite un souffle simple éparpille le tout dans la nature (puisqu’ils sont réalisés, pour la plupart, à l’aide de simples poudres colorées : les pigments). Un livret simple et riche en même temps.

Zoom sur Pascale Lafargue

Crédit photo : Pascale Lafargue

Pascale Lafargue doit sa passion et sa profession de parapsychologue à un professeur hors-norme : Raymond Réant (1928-1997) auprès de qui elle a reçu une formation durant cinq années. Je sais que c’était un homme honnête, travailleur et passionné par ses recherches. Il fut l’auteur de nombreux livres, accessibles à tous dans leur méthodologie et les expériences menées avec des élèves candidats, pour expérimenter des choses assez spectaculaires : des voyages de la conscience hors du corps, des perceptions extrasensorielles au contact des objets, etc. Nous pourrions aussi citer Yves Lignon (né en 1943), également parapsychologue, mathématicien (qui avait un laboratoire à l’Université de Toulouse-Le Mirail). Ceci pour dire qu’un certain esprit de rigueur scientifique caractérise ces recherches avec méthodologies et protocoles d’expériences. Si je cite ces deux chercheurs, c’est qu’ils sont français et ont beaucoup œuvré pour faire connaître leurs résultats. Être un parapsychologue n’engage à aucune croyance religieuse, aucune obédiance de spiritualité quelconque.

Pascale Lafargue a justement été enthousiasmée par cette approche décomplexée : les méthodes, les protocoles, les expériences, les résultats. Raymond Réant a fait preuve d’altruisme car il aurait très bien pu ouvrir un cabinet de voyant, vivre sa vie professionnelle et fermer le rideau, sans rien partager de ses capacités. Or, il a voulu enseigner, partager le fruit de ses expériences et découvertes, former, accompagner. Pascale Lafargue revient avec joie sur ces années de formation où l’enthousiasme était partagé avec plusieurs volontaires. Mais Raymond Réant est parti. D’une certaine façon, Pascale Lafargue reprend le flambeau car elle aussi aime partager ses expériences, en accord avec le libre arbitre de chacun. Elle s’est néanmoins fait une spécialité des vies antérieures, ce qui peut se comprendre car lorsqu’on touche un objet, quel qu’il soit, pour en recueillir la mémoire par des impressions extrasensorielles (psychométrie), on débouche nécessairement sur le passé… Le passé, c’est-à-dire les époques de l’Histoire.

Mais « lire le passé », c’est aussi comprendre les pérégrinations de l’âme. L’objet saisi pouvant être, par exemple, la main d’un individu afin de percevoir ses vies antérieures. Si Raymond Réant a ouvert la voie sur nos diverses facultés extrasensorielles, Pascale Lafargue cherche à aller plus loin, approfondir, notamment ce qui relie une âme à ses vies antérieures. Quelle est l’unité de ses existences passées ? Or, c’est un domaine assez inédit, il faut le reconnaître. Car même si l’hindouisme et le bouddhisme ont bien expliqué le processus de la réincarnation – tout en soulignant que l’enjeu consistait à libérer notre âme de nos inclinations matérielles pour rompre ce schéma qui peut durer indéfiniment -, il n’y a pas eu encore d’études poussées sur la cohérence de toutes ces vies accumulées dans le parcours d’une âme. C’est néanmoins une discipline qui commence à naître avec des personnalités comme Pascale Lafargue, mais aussi Dolores Cannon qui a choisi la régression par l’hypnose, pour sa part.

Ceci a de l’intérêt car selon les écoles bouddhistes, nous constatons une certaine obscurité sur la question de l’âme. En effet, il y a ceux qui savent que quelque chose perdure après la mort, transmigre, ou alors s’éveille et se délivre du cycle des réincarnations, mais il y a aussi ceux qui mésinterprètent les enseignements originels du Bouddha et qui pensent que rien n’existe de durable dans l’être individuel, que tout n’est qu’agrégats et que l’être immatériel serait aussi évanescent que son égo et son corps de chair. Au nom de l’impermanence, ils « coulent le bébé avec l’eau du bain » pourrait-on dire, car ils nient le principe d’individualité persistant. Mais les faits leur donnent tort car les corps de lumière existent véritablement et notre identité spirituelle que les hindous nomment Atman est une réalité éternelle (même si ce Soi ou Atman peut endosser plusieurs identités charnelles en même temps).

« Le faux égo nous conduit à confondre le corps avec le moi véritable. L’égo est ce qui nous fait dire ‘Je suis’. Mais lorsque l’âme devient souillée ou conditionnée par la matière, elle s’identifie avec le corps et se croit issue de la nature matérielle. Lorsque l’identification de l’être est appliquée au moi véritable – à l’âme -, il s’agit alors du véritable égo » (A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, Revenir : La science de la réincarnation, Éd. Bhaktivedanta, 1983, p. 82).

Il y a donc quelques confusions dans les enseignements et dans la compréhension de certaines écoles car si nous nions notre essence spirituelle véritable, nous devinons les conséquences fâcheuses que cela aura pour notre avenir hors du plan physique. Néanmoins nombreux sont les bouddhistes à bien souligner que leurs doctrines ne sont pas nihilistes (nous soulignons ce point car c’est souvent une cause de rejet de la part des occidentaux).

Les expériences conduites dans les vies antérieures ne sont donc pas inutiles, surtout si elles permettent de mieux comprendre le processus de nos quêtes, de nos attachements de vie en vie, surtout si elles nous permettent de nous délivrer d’anciens traumas qui perdurent dans l’existence présente, et si la chaîne de cause à effets est élucidée. En effet, des situations difficiles, perturbantes, dans cette existence, peuvent faire ressurgir d’anciens traumas de cette vie ou d’une vie passée. Il est donc intéressant de connaître les recherches de Pascale Lafargue, authentique chercheuse passionnée comme cela peut se constater dans cette émission animée par Philippe Ferrer et sa chaîne youtube « On ne vous demande pas d’y croire ».

Pascale Lafargue a publié les ouvrages suivants, aux éditions Fernand Lanore :

Elle est aussi l’auteure de :

Elle organise des séminaires de formation en parapsychologie sur Nantes et Paris pour la saison 2020/2021.

Par l’intermédiaire de son association Epsilon (loi 1901), elle publie un bulletin bi-annuel qui fait le point sur ses conférences notamment et qui présente quelques thématiques en rapport avec ses thèmes de prédilection.

La psychométrie ou la « psychopathotactie »

Raymond Réant a fort bien enseigné dans ses ouvrages comment percevoir des informations en touchant des objets. Cette forme de « voyance dans le passé », il l’a nommée « psychopathotactie » – terme construit d’après des étymologies grecques (qui signifie « esprit/ressentir/toucher ») et qu’il préférait à celui de « psychométrie » créé par le Dr Joseph Rodes Buchanan (dans son livre Manual of psychometry, Frank H. Hodges, 1893). J’ai moi-même mis en pratique ses techniques : ça fonctionne à condition de bien opérer le vide mental au préalable et de ne pas chercher à rationaliser les images perçues (c’est-à-dire de ne pas construire un récit qui dévierait des informations ressenties).

Citons une référence stimulante à lire de Bertrand Méheust (avec, au cours du chapitre 2, « Exemple de psychométrie : La mémoire des objets ») :

Avec un extrait ici et une critique ici. Il s’intéresse, entre autre, à la « métagnomie« , terme « proposé par le Docteur [Eugène] Osty pour désigner l’ensemble des facultés de connaissance paranormale qu’il appelait encore la ‘faculté d’hyperconnaître' ». On le trouve en eBook (au format ePub) et assez difficilement en un autre format.

Autre référence :

La mémoire des choses de Jean Prieur (parce qu’il est aussi question de psychométrie comme l’indique le sous-titre : l’art de la psychométrie) chez Fernand Lanore, Paris, 1994.

Quatrième de couverture :

« Aspect particulier de la clairvoyance, connaissance supra-normale par le toucher, la psychométrie est la faculté qui permet à un être sensitif, en tenant un objet, de remonter jusqu’à son possesseur, de décrire son caractère, son apparence physique, les gens et le décor naturel qui l’entourent. Tout se passe comme si les « choses » s’imprégnaient des vibrations émanant des personnes qui furent en contact avec elles. Certains hommes, nous dit Jean Prieur, ont la possibilité de capter cette « mémoire des objets » et de rechercher ainsi dans le passé. À travers de nombreux témoignages vécus, l’auteur nous fait pénétrer ici dans une dimension insoupçonnée de notre univers. De l’incendie du « Bazar de la Charité » aux personnages énigmatiques de Louis XVII, « la mémoire des choses » est un ouvrage passionnant qui nous invite à considérer différemment les capacités de l’esprit humain en contact avec le monde inanimé« .

Voyance – Prévision

Période [2020-2024] en France et dans le monde

Ce blog ayant été créé pour rassurer et aider les esprits en cette période de pandémie, apporter aussi du discernement sur certaines peurs irrationnelles, nous pouvons à présent nous aventurer dans un futur possible, de façon à nous projeter un peu. Rappelons que la voyance n’est pas une science exacte et que tant que les faits ne sont pas avérés, il est permis de douter et de prendre du recul. La voyance ci-dessous provient des plans supérieurs (car l’Astral étant un plan émotionnel, n’est pas fiable : trop de peurs collectives y sont projetées) et a été renouvelée plusieurs fois pour en assurer au maximum le contenu et le compléter.

Au niveau national, la pandémie devrait durer une année (mai/juin 2021), contre deux années pour beaucoup de pays au niveau mondial. À cette échelle, deux périodes historiques se distinguent : les années dites « noires » [2020-fin 2024] et le début d’une nouvelle société en 2025.

Octobre 2021, en France, des plateformes de télétravail sécurisées et perfomantes sont mises en œuvre notamment pour l’Éducation Nationale. Des lieux gérés par les mairies, très propres et modernes sont mis à la disposition des élèves défavorisés n’ayant pas d’ordinateur à la maison. Les parents ne peuvent pas entrer dans ces lieux et attendent à proximité. Les postes PC sont bien espacés les uns des autres.

En France, nous aurons un vaccin sur Paris qui va donner un fort signal et beaucoup d’espoir, mais qui ne se révélera pas si efficace que ça… En revanche, en 2021, un sérum démontrera sa fiabilité sans effet secondaire, même s’il sera considéré comme étant une solution intermédiaire. Ce sérum sera vendu à l’étranger.

Beaucoup de scandales politiques, de procédures judiciaires, un remaniement profond du gouvernement.

2022 : un grand tournant avec de nouveaux candidats politiques proposant des solutions inédites. Le futur président aura un programme écologique fort, prenant en compte l’agriculture et la relocalisation de beaucoup d’entreprises françaises en France. Sera mise en avant la nécessité de produire français et acheter français pour redonner une bonne santé économique au pays. Sortie de l’Europe pour la France et d’autres pays européens comme l’Italie. Sortie de l’euro également. L’Europe se morcellera, chaque pays réclamant un repli identitaire. Cependant, ce ne sera pas le populisme qui dominera (même s’il y aura une crise à ce niveau dans plusieurs pays). Nous verrons qu’il existe une autre voie qui concilie l’identité nationale et le respect des autres nations. Pas de putsch, pas de révolution, mais un changement complet de cap.

2025 marque véritablement une rupture avec les années [2020-fin 2024] car des initiatives venant de nombreux pays s’engagent dans un nouveau paradigme : avec audace, ce sont des solutions pour préserver le futur de la planète qui seront proposées. La fin de l’Europe fera naître une envie de créer d’autres alliances. Une nouvelle dynamique sera mise en place avec la rupture des schémas anciens sur beaucoup de plans.

La Chine ne perdra pas sa puissance économique, mais son réseau à l’étranger, son influence, ses partenariats ne fonctionneront plus, ce pays inspirant de la méfiance car n’ayant pas voulu jouer la transparence sur le virus. Elle sera comme isolée du reste du monde. Mais beaucoup de choses changeront dans ce pays en quelques années, en mieux, beaucoup mieux, avec le temps… Regardez la Corée du Sud pour comprendre…

Il y aura quelques mises à jour dans ce post, en tentant d’affiner certains points et d’en aborder d’autres, petit à petit.