Solidarité envers nos agriculteurs

La décision de fermer les marchés publiques est un coup dur pour nos agriculteurs qui ne peuvent plus écouler leur stock (il est possible de demander une dérogation par la Préfecture). Certains jettent leurs denrées périssables alors qu’il eut été possible d’en faire don à des associations pour personnes démunies. Les fraises jetées auraient pu être utilisées pour faire des jus de fruits, des confitures, etc. Il est donc temps de se montrer créatif en cette période qui aura aussi un fort impact sur les fruits et légumes.

La FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles) propose une plateforme pour mettre en relation avec nos agriculteurs des volontaires et cela DANS TOUTES LES RÉGIONS. Leur message :

« Nous encourageons vivement les personnes qui souhaitent pallier le manque de main d’œuvre en agriculture à s’inscrire sur desbraspourtonassiette. L’objectif est de les mettre en relation gratuitement avec des employeurs qui ont besoin de main d’œuvre pour des travaux de récolte notamment ».

Il faut une prise de conscience urgente à ce niveau car nous ne pouvons pas uniquement nous nourrir de pâtes, de sucre et de papier-toilette pendant cette période de confinement…

Créativité par l’impression 3D

Plusieurs nouvelles poignées de porte en plastique voient déjà le jour, imprimées en 3D afin de pouvoir ouvrir une porte avec le coude, ce qui économise les gants jetables, si on n’utilise pas des gants lavables.

L’impression 3D démontre son grand intérêt en cette période, notamment en ayant créé des visières de protection pour le milieu hospitalier, à Brest par exemple.

L’imprimante 3D s’avère également précieuse pour fabriquer des valves adaptées aux respirateurs. Ceux qui ont investi dans de telles imprimantes 3D pourront certainement trouver un usage utile pour combler les nombreux besoins que nous connaissons actuellement.