Une tyrannie à la française en phase de test

Portrait de Machiavel qui a été le choix de son mémoire de Maîtrise en philosophie.

Il faut être machiavélique à l’excès pour faire croire aux français que le fait de lutter contre un virus qui s’épuise en variants de moins en moins dangereux impose de vivre tous fichés, contrôlés partout, poursuivis contre le droit de disposer librement de son corps, ainsi que pour les idées politiques personnelles, puis pénalisés, sanctionnés, condamnés. Tout s’est mis en place petit à petit.

Un exemple dans un contexte typique d’inversion des valeurs, typique d’une tyrannie… Mais il y en aura beaucoup d’autres malheureusement car Machiavel en marche a ouvert une boîte de Pandore en mettant fin à nos libertés fondamentales, en installant l’inégalité entre les français (par le pass) et en tentant de détruire tout esprit de fraternité par les divisions et les nombreuses injustices qu’il instaure dans la société.

Nous avons trois pouvoirs contre les valeurs républicaines et le peuple français : le pouvoir des lobbies pharmaceutiques qui interdisent les traitements (ou les occultent) pour placer leurs vaccins ARN expérimentaux aux effets secondaires très graves et même, sur certains sujets, mortels (le rôle de la protéine Spike dans le sang étant mise en cause), le pouvoir politique qui s’apparente de plus en plus à une monarchie puisqu’il n’y a plus qu’une pensée unique mise en œuvre sans contre-pouvoir (le Conseil d’État et le Conseil Constitutionnel relèvent d’une mascarade puisque leurs membres sont choisis par le chef de l’État et le gouvernement) et enfin le pouvoir des médias dominants soumis aux lobbies qui font la propagande de la pensée unique 24h/24 sur la TNT notamment. Trois pouvoirs contre le peuple et contre la démocratie.

Rappelons les scandales contre toute éthique et valeurs morales qui prouvent la corruption et la collusion de ces pouvoirs :

– tentative d’une loi autorisant l’euthanasie (comme s’il n’y avait pas déjà assez de dérives sur les personnes âgées en milieu hospitalier avec notamment les mariages in extremis sur les lits des mourants qui spolient en toute légalité les familles)

loi sur la PMA (la Procréation Médicalement Assistée)

une loi qui autorise le clonage pour créer des chimères à partir d’embryons animaux et humains (une monstruosité sur le plan éthique).

une loi autorisant la surveillance de tout citoyen avec des moyens technologiques très intrusifs et des actions très offensives contre tout opposant au pouvoir.

Il est aussi question de mettre en place un Ministère de la vérité unique comme dans « 1984 » d’Orwell (« le Miniver »), c’est-à-dire de décréter ce qui est la vérité du pouvoir pour classer toute idée différente comme fausse et mensongère (« fake news »). Ce qui permettra ainsi de museler et sanctionner toute opposition.

Il n’y a semble-t-il plus de limite à la honte dans ce pays qui a vendu toutes ses vertus aux plus offrants ! Pas étonnant qu’il faille créer une tyrannie pour mater toute contestation face à ces multiples scandales honteux.

Mais lorsqu’on remarque que la déclaration de cette tyrannie par le pass obligatoire, le 12 juillet 2021, coïncide avec le début de compagne pour 2022 de notre Machiavel en marche, on se demande s’il n’y a pas là une double stratégie pour assurer un nouveau mandat politique en empêchant les campagnes des autres candidats. Car en provoquant le peuple français et en le poussant à se rebeller, on détourne ainsi l’attention envers les autres candidats et leurs programmes politiques qui deviennent moins prioritaires. Quand la maison brûle, on pense plutôt à l’éteindre qu’à s’intéresser aux candidats et à leurs programmes… Double stratégie car tout vent de révolte pourrait justifier un recours à la loi martiale, d’où le fait que les médias dominants corrompus ne retiennent des manifestations que les très rares cas isolés de violence. Les détails deviennent tellement amplifiés et surinterprétés que les informations des chaînes corrompues en deviennent grotesques surtout avec leurs invités dont le parti pris idéologique est flagrant. Et ils estiment que personne ne s’en rend compte.

Lors des grandes manifestations populaires dans les rues, toutes les images de ces médias corrompus ne filment que les forces de l’ordre, plaçant hors-champ les banderoles, pancartes qui dérangent les pouvoirs coercitifs. Il s’agit de filmer sans montrer, de minimiser (notamment par les chiffres) l’ampleur des manifestations et de travestir la portée de ce dont il est question.

Nous avons touché le fond, nous y sommes, c’est une réalité. Une telle honte n’a pas été vécue en France depuis le gouvernement de Vichy. Nous sommes donc entrés dans une dictature en phase de test.

Par exemple, le gouvernement teste notre soumission : accepterons-nous de tous nous plier au pass sanitaire et d’essayer comme des cobayes les vaccins ARN régulièrement ? Ainsi à chaque prise, chacun qui se trouve en bonne santé risque la mort, la paralysie à vie ou d’autres graves morbidités au nom d’une peur savamment entretenue dans les médias et leurs invités spécialistes en conflits d’intérêts avec les laboratoires. Étonnamment, ces médias corrompus ne voient aucun problème à imposer ces vaccins sur des adultes ou des personnes âgées, mais hésitent à mettre en péril la santé de leurs enfants. Il y a tout de même une petite fibre parentale qui vibre encore chez ces vendus aux lobbies. Ils ne veulent pas sacrifier leurs enfants au dieu Baal ou à la Bête dont Machiavel en marche semble préparer la venue ou le terrain (puisqu’il en parle dans un de ses entretiens). Car pour qui la balance bénéfice/risque est très positive ? Pour les laboratoires, bien sûr, qui engrangent des milliards d’intérêts. Pas pour ceux qui meurent ou qui vont souffrir toute leur vie des effets secondaires.

La corruption des grands labos qu’aucun des médias mainstreams n’abordent : sujet tabou !

C’est la raison pour laquelle en Israël la Ministre de l’Éducation Yifat Shasha-Biton ne veut pas risquer la vie des enfants avec ces vaccins très dangereux. Rappelons que ces vaccins ARN ne sont plus testés sur des animaux en premier lieu : ils sortent directement sur le marché, ce qui explique tous ces morts et ces morbidités. Imposer ces vaccins est donc criminel est c’est justement ce que cette ministre de l’Éducation a déclaré sans ambage. Mais la France n’est plus une démocratie. Nous avons basculé dans une dictature : nos enfants seront les cobayes des labos sans scrupules avec la complicité du gouvernement et des médias dominants « co.labos » qui ne veulent pas reconnaître les effets secondaires et censurent ces informations.

Et puis, il teste aussi notre réaction face à toutes ces personnes malades qui sont aujourd’hui refusées à la porte des hôpitaux, non par manque de place, de personnel ou de lits, mais parce qu’il y a des agents qui contrôlent le pass de la honte et qui peuvent même, en prime, facturer 135 € l’absence ou la non-conformité (et dire que notre « Casse-texte » ose déclarer avec enthousiasme que le but n’est pas de sévir…, ce qui est vrai pour la durée d’une semaine uniquement).

Et si nous acceptons cette ignominie de l’indifférence envers autrui (comme si ça n’arrivait qu’aux autres), Machiavel en marche ira encore plus loin dans sa tyrannie, lui a toujours deux trains d’avance dans ses stratégies… Car il a déjà prévu les reconfinements successifs, la découverte que les vaccins ne sont pas si efficaces (on le sait déjà par l’Angleterre et Israël) et qu’il en faudra beaucoup d’autres à chaque variant, que les vaccinés sont contaminants, etc. Au Royaume-Uni, selon les données de l’agence Public Health England publiée le 25 juin : sur 117 personnes décédées du variant Delta, 50 avaient reçu deux doses et 20 avaient reçu une dose. En Israël, 40 % des cas positifs au Covid-19 sont vaccinés selon l’ancien directeur général du ministère de la Santé (source ici). Selon les médias israéliens (qui ne semblent visiblement pas soumis à la censure comme en France), 90 % des cas positifs concernent des gens qui ont été vaccinés deux fois. La source ici (post du 15 Août avec inclusion de la chaîne de TV). On comprend donc que le pass est avant tout une décision politique. Il n’a aucun fondement sanitaire.

Quand le gouvernement dit que les vaccinés peuvent ne plus porter de masques car ils ne risquent rien, il continue de mentir. Et l’avocat Maître Di Vizio estime que tous ces mensonges doivent stopper ! Il propose que nous soyons nombreux à nous défendre. Comment ? La réponse ici.

Ou subir la tyrannie et la laisser s’installer pour longtemps ou la contrer dès maintenant.

Son pass de la honte n’est pas provisoire puisqu’il est en réalité en accord avec un diktat de l’Union Européenne qui avait anticipé l’idée dès 2018. Ce Machiavel en marche fait du mensonge son pain quotidien. Adoptant Machiavel à la lettre, mensonges et manipulations sont usées jusqu’à la corde par une folle ivresse du pouvoir au point qu’il considère aujourd’hui le peuple de France comme son ennemi. Mais tout comme avec le Machiavel historique, la vérité finit par se savoir de tous et les tromperies ne peuvent abuser qu’un temps.

Il nous faut sortir du cauchemar que lui et ses amis européistes et mondialistes ont construit petit à petit pour détruire les nations (« déconstruire » selon ses termes) et les identités. Nous ne voulons pas être des QR codes toute notre vie où que nous allions pour vivre. Nous ne voulons pas être les esclaves d’un petit Machiavel En Marche, heureux de faire partie de la caste des plus riches de la planète. Car toute cette corruption implique forcément cette réalité. Pendant que le « rouleau macronpresseur » détruit les petites et moyennes entreprises, les bars, les restaurants, les lieux de culture, les grands centres commerciaux, qu’il s’acharne sur le citoyen lambda (les gens « de rien » dans son vocabulaire), il permet aux plus puissants d’être encore plus puissants et plus riches. Un Machiavel fier de son intelligence et de ses stratégies rusées qui se sent le grand gagnant d’une France trahie et déshonorée. Épouser les ruses de Machiavel revient aussi à épouser son karma, sa triste fin historique. L’intelligence rusée d’un seul homme peut elle être plus puissante que des millions de français unis ?